Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Kaffrine : 3000 élèves remis à leurs parents faute d’enseignements (IA)

Au total, 3000 enfants de la région de Kaffrine ont été remis cette année à leurs parents faute d’enseignants, a révélé, vendredi, l’inspecteur d’académie (IA) de Kaffrine, Maba Bâ.

’Beaucoup d’enfants de la région de Kaffrine ont été recrutés dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’accélération de l’accès, faute d’enseignants 3000 enfants ont été remis à leurs parents’’, a-t-il déploré.

Il s’exprimait au terme d’un atelier de partage axé sur les performances réalisées en 2017 conformément aux orientations PAQUET.

La rencontre a été présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, en présence des autorités administratives, des acteurs de l’éducation, des élus locaux et des chefs de service.

‘’Les enfants inscrits ne doivent plus être retournés à leurs familles. Les collectivités locales doivent faire quelque chose pour maintenir ces enfants en attendant que l’état central affecte des enseignants’’, a plaidé M. Bâ.

Selon lui, pour relever le taux d’accès dans la région de Kaffrine, il faut doter l’académie d’enseignants en nombre suffisant pour que les nombreuses demandes d’éducation soient satisfaites.

‘’Le ministre de l’éducation nationale est très conscient de cela et, il a promis que l’année prochaine nous aurons assez d’enseignants pour garder nos enfants dans les écoles’’, a fait savoir Maba Bâ.

‘’Kaffrine était en retard par rapport au taux de scolarisation. Actuellement, ce taux de scolarisation brut dans la région est à moins de 50%. Et, cela ne va pas’’, a-t-il encore regretté.

Par ailleurs, M. Bâ a expliqué que l’atelier était ‘’un exercice de révision des comptes où on partage avec la communauté l’ensemble de nos réalisations mais aussi l’ensemble de nos intrants qui ont été mis en œuvre pour atteindre certains objectifs’’.

‘’Notre académie était toujours placée dernière au niveau du Certificat de fin d’études élémentaire (CFE). Mais en 2014, nous avons fait des progrès. En 2017, nous avons quitté les quatre dernières places pour les quatre premières places. Nous sommes en train de faire des pas’’, a-t-il salué.

Le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly a mis en exergue les efforts faits dans le domaine de l’éducation à Kaffrine avant de déplorer le faible taux brut de scolarisation enregistré dans la région.

‘’Nous avons constaté des avancés dans les résultats et dans la prise en charge des enseignants. Mais, le taux de scolarisation brut (44%) à Kaffrine est faible comparé à la moyenne nationale qui est de 83%. Donc, il y a un énorme travail à faire encore’’, a indiqué le gouverneur.

Cette année, a déploré, Jean Baptiste Coly, 3000 élèves de la région de Kaffrine ont été retournés à leurs parents.

‘’Ce qui est paradoxal pour une région qui cherche à améliorer son taux brut de scolarisation. Il manque un maillon important dans le dispositif scolaire, à Kaffrine’’, a-t-il estimé.

Auteur: APS – APS

VOS CONTRIBUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.