France : Liste des universités qui ont refusé théoriquement les augmentations des frais d’inscription annuels :

  • Sorbonne Nouvelle (Paris III),
  • Université Aix-Marseille,
  • Université de Lyon-II (Rhône),
  • Université Paris-Sud,
  • Université de Tours,
  • Université de Toulouse Jean-Jaurès,
  • Université de Caen,
  • Université Clermont-Auvergne,
  • Université Paris Nanterre,
  • Université de Rouen-Normandie,
  • Université de Grenoble,
  • Université d’Angers,
  • Université de Le Mans,
  • Université de Strasbourg,
  • Université de Lorraine,
  • Universités de Rennes-I
  • Université de Rennes-II.
  • Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

    Logiquement, une institution publique peut refuser un texte de loi (arrêté) qui n’est pas adopté par le parlement.

    PS. Les universités françaises sont autonomes dans leurs gestions.
    Les présidents des universités françaises sont élus (par le corps enseignant) et non désignés par le ministère.

    Infoetudes avec Zanane

VOS CONTRIBUTIONS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here