Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

ESP : Lettre Ouverte à M. Mary Teuw Niane

Dakar, le 17 Février 2017

A Monsieur Mary Teuw NIANE

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche

                                                                  S/C                             

                                                                  Voie Hiérarchique                  

Objet :  Lettre Ouverte                                                            

Monsieur,

Depuis que je suis pensionnaire à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar (E.S.P), il y a maintenant quatre (4) années,  je ne vous y ai jamais vu, ne serait-ce qu’une fois !

Pourtant, je vous vois assez souvent honorer de votre présence, bon nombre de cérémonies de certains instituts frères et même de certaines universités privées. Une démarche belle et très motivante que je salue et encourage vivement, mais qui par ailleurs, permettez-moi de vous le confier, m’incommode au plus haut point.

En effet, j’estime humblement, et à juste titre, que notre prestigieux établissement, ce grand patrimoine national et sous-régional, ne vaut pas moins que toutes ces institutions et universités sœurs qui ont si souvent eu le singulier privilège de vous accueillir et de profiter de votre très grande expérience, d’abord en tant qu’universitaire, mais aussi et surtout en tant qu’éducateur.

Oui, Monsieur le Ministre, aussi sidérant que cela puisse paraître, vous ne nous avez jamais gratifié d’une seule visite officielle, depuis le début de votre brillant magistère ! Même à l’occasion de très grandes manifestations qui auront à jamais marqué l’histoire de notre chère Ecole, telles que le récent Cinquantenaire de l’E.S.P, la Grande Table Ronde organisée dans le courant de l’année universitaire 2015 – 2016 ainsi que nos quatre derniers Amphithéâtres de Rentrée.

Ce qui m’indispose davantage, c’est le surprenant itinéraire que vous avez suivi, lorsque vous faisiez la grande visite de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (U.C.A.D) en 2015. Vous avez visité toutes les Facultés de l’U.C.A.D y compris la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques qui est seulement à moins de cinquante (50) mètres de L’E.S.P. Hélas ! Vous nous avez sinistrement esquivé.

Nous vous avons enfin, Monsieur le Ministre, alors que notre situation socio-pédagogique était on ne peut plus scabreuse, envoyé une demande d’audience sous-couvert de notre Directeur, et de celui de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique et Professionnel (ENSETP), depuis le début du mois décembre 2016 ; et jusqu’à ce jour, à notre plus grand désarroi, nous n’avons guère été convoqués.

Monsieur le Ministre, je suis vraiment désolé mais nous ne vous sentons pas ! Nous, étudiants polytechniciens, plus que quiconque dans notre cher Sénégal, avons besoin de vous, de vous sentir à nos côtés, de vous entendre nous parler, de savoir que nous pouvons compter sur notre Ministre de tutelle que vous êtes, à tout moment, et dans toutes circonstances !

Nous ne comprenons pas ce manque de considération manifeste dont vous semblez faire preuve à notre endroit, nous, élèves Ingénieurs, Techniciens Supérieurs et Manageurs de l’E.S.P, cet historique et grand berceau intellectuel et technologique de l’Afrique, leader incontestable et incontournable dans les domaines du Génie Chimique et Biologie Appliquée, du Génie Civil, du Génie Electrique, du Génie Informatique, du Génie Mécanique et de Gestion.

Nous ne réclamerons pas naïvement votre départ, parce que nous sommes tous fiers, conscients et témoins de votre engagement indéfectible, à redonner à l’Enseignement Supérieur sénégalais, tout son lustre et son prestige d’antan, tant magnifiés, et tant chantés.

Nous vous demandons seulement, en toute légitimité et avec beaucoup d’espérance, Monsieur le Ministre, un peu plus de considération.

Veuillez recevoir, Monsieur, l’assurance de mon profond respect et de mon entier dévouement.

Le Président

Ousseynou SYLLA

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.