emploi

Eco Afrique recrute un Chargé de projet

Le Contexte

L’APEFE, agence de coopération de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique), mobilise ses ressources et son expertise au service des pays du Sud pour le renforcement de leurs capacités à mettre en œuvre leur politique de développement dans les secteurs de l’Éducation, de l’Agriculture, de l’Environnement, de la Santé, de la Gouvernance et du secteur privé.

Dans le cadre de son programme 2022-2026 d’appui à l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) au Sénégal, l’APEFE recherche un(e) Chargé(e) de projet, qui sera mis(e) à la disposition du Ministère de l’Education Nationale du Sénégal, Direction de la Formation et de la Communication, pour appuyer la mise en œuvre de ce programme.

Le programme IFADEM Sénégal 2022-2026

L’Initiative Francophone pour la Formation à Distance des Maîtres (IFADEM), lancée dans une quinzaine de pays par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), vise à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans le cadre de l’ODD4 dans les pays francophones, par le renforcement des compétences professionnelles des enseignants de l’éducation de base et des personnels de supervision, prioritairement en milieu rural.

Dans chaque pays d’intervention, IFADEM est conçue et mise en œuvre conjointement avec le Ministère en charge de l’Éducation. En raison de cette démarche fortement ancrée sur les contextes nationaux, IFADEM s’est développée sous des formes variées, dans le cadre d’un modèle de formation hybride privilégiant tantôt l’autoformation, tantôt les échanges entre apprenants et/ou avec des tuteurs, en présentiel ou à distance via Internet et la téléphonie mobile.

Le Sénégal, qui a l’expérience de la formation à distance depuis plusieurs décennies, a inscrit l’utilisation des TIC dans tous ses documents de politique éducative, notamment le PAQUET-EF 2018-2030. Ce contexte, associé à une bonne couverture du pays en ressources en électricité et en réseaux Internet, a permis de concevoir une phase expérimentale d’IFADEM reposant fortement sur les TIC, qui a débuté en 2014.

Cette phase d’expérimentation a touché un public de 500 enseignants candidats au Certificat d’Aptitude Pédagogique (CAP) des académies de Fatick et Kaolack, entre 2014 et 2016. La forte dimension d’innovation technologique s’est traduite par la conception de 7 livrets numériques, mis à la disposition des enseignants via une plateforme spécialement conçue à cet effet. Les enseignants ont été dotés de tablettes numériques, qui leur ont donné accès à des contenus de formation enrichis de ressources multimédia contextualisées et d’une banque de ressources pédagogiques. D’une durée de neuf mois, leur parcours de formation a alterné des séquences d’autoformation sur la tablette, de regroupements virtuels ou présentiels avec les tuteurs, et de travaux en ligne.

Article a lire:  Une Web TV / Radio recrute une Secrétaire de la Rédaction.

L’évaluation de cette phase expérimentale a montré que le dispositif est pertinent au regard des politiques et stratégies nationales de l’éducation au Sénégal. Sur cette base, l’APEFE, agence de coopération de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, s’est positionnée pour accompagner l’État du Sénégal dans la formation continue des enseignants sur le modèle IFADEM. Cet appui financé par la Coopération Belge au Développement s’est concrétisé par la formation de 1.500 enseignants des académies de Fatick, de Kaolack, de Kaffrine et de Thiès, entre 2017 et 2021.

Outre la dimension d’innovation technologique, la mise en œuvre d’IFADEM au Sénégal se caractérise également par une importante valorisation de la formation. En effet, l’arrêté ministériel du 29 novembre 2019 définit les épreuves pour l’obtention du certificat de fin de stage (CFS IFADEM), et institue pour les admis(es) une dispense des épreuves écrites, orales et pratiques du Certificat d’Aptitude Pédagogique (CAP).

Suite au succès de cette première phase de déploiement, les parties prenantes (Ministère de l’Éducation Nationale du Sénégal – MEN, APEFE, OIF, AUF) ont souhaité s’engager dans la mise en œuvre d’une seconde phase de déploiement, qui permettra de former 1.000 enseignant(e)s et 5.000 Directeur(-trice)s dans les 4 académies déjà ciblées (Fatick, Kaolack, Kaffrine, Thiès), auxquelles seront ajoutées 3 académies (Matam, Louga et Saint-Louis).

Une convention de partenariat entre le MEN, l’APEFE, l’OIF et l’AUF, relative à cette phase 2022-2026, a été signée le 19 mai 2022.

La phase 2022-2026 d’IFADEM Sénégal portera principalement sur les instituteurs adjoints (n’ayant pas encore obtenu le CAP) et les directeurs d’écoles. Pour chacun de ces groupes cibles sera développé un parcours d’autoformation tutorée spécifique, utilisant des outils digitaux, visant à les professionnaliser et à améliorer leurs pratiques professionnelles. Les instituteurs adjoints suivront ainsi un parcours de formation diplômante, à l’aide d’une tablette permettant d’accéder à des contenus de formation interactifs, et avec l’appui d’un tuteur. Les directeurs d’école suivront quant à eux un parcours de formation d’environ 3 mois, sanctionné par une attestation délivrée par la Direction de la Formation et de la Communication.

Les instituteurs adjoints ayant déjà bénéficié de deux phases précédentes d’IFADEM, l’accent sera mis au cours du présent Programme sur les directeurs d’école, avec pour objectif de former une masse critique de directeurs à l’échelle du pays.

Article a lire:  IPAR recrute un Assistant de Recherche en WASH

En parallèle à l’action d’appui à ces deux groupes cibles, des actions spécifiques seront également destinées au renforcement général du dispositif de formation continue du MEN : ceci passera par la mise en place d’actions de renforcement de capacités sur le déploiement des outils digitaux de formation, mais aussi sur la prise en compte de l’éducation des filles (genre) ou l’environnement.

Le programme IFADEM Sénégal 2022-2026 comprend 4 résultats :

  • Résultat 1 : Les instituteurs adjoints ont été professionnalisés et certifiés
  • Résultat 2 : Les directeurs d’école ont amélioré leurs compétences dans la gestion administrative et financière, ainsi que dans l’encadrement pédagogique.
  • Résultat 3 : Le dispositif de formation continue du MEN a été amélioré.
  • Résultat 4 : La gouvernance partenariale a été améliorée et facilite l’atteinte des résultats.

Le (la) Chargé(e) de projet à recruter sera affecté spécifiquement au R4, mais son rôle portera transversalement sur l’ensemble des Résultats du programme.

Activités principales

Sous la supervision de l’Administratrice de Programmes de l’APEFE et du Secrétaire Exécutif d’IFADEM Sénégal (Directeur de la Formation et de la Communication / MEN), et en pleine collaboration avec toute l’équipe de l’Unité de Gestion du Programme (notamment le Coordonnateur et l’Assistant techno-pédagogue), le/la Chargé(e) de projet assurera les fonctions suivantes :

  • Appuyer le Secrétariat Exécutif IFADEM du Ministère de l’Éducation nationale pour planifier, coordonner et suivre l’exécution de l’ensemble des activités menées au Sénégal dans le cadre d’IFADEM (ateliers de formation et de conception des contenus, regroupements des enseignants, séminaires, déplacements, missions locales et internationales, réunions, etc.) ;
  • Veiller à la bonne utilisation des ressources financières et matérielles affectées à la mise en œuvre des opérations, dans le respect des règles administratives et des procédures de l’APEFE et, le cas échéant, de celles des autres parties prenantes (OIF-AUF, Ministère de l’Education nationale) ;
  • Restituer les comptes auprès des instances de direction et de contrôle de l’APEFE, ainsi que, le cas échéant, de l’AUF, de l’OIF, du Ministère de l’Education nationale, et des éventuels autres partenaires techniques et financiers (PTF) impliqués ;
  • Participer activement aux rencontres des instances de gouvernance nationale, notamment le Secrétariat Exécutif, l’Unité de Gestion du Programme, et le Comité de Comptabilité ;
  • Rédiger les rapports d’exécution technique et financière du programme et de ses activités, et appuyer la rédaction des procès-verbaux ou comptes rendus des réunions de la gouvernance nationale ;
  • Respecter les chronogrammes des activités, alerter le Secrétaire Exécutif, l’Administratrice de Programmes de l’APEFE et/ou le CCI IFADEM en cas de problème éventuel ou constaté, et proposer des solutions alternatives ;
  • Appuyer le Ministère de l’Éducation nationale pour l’intégration du dispositif de formation IFADEM dans sa politique et/ou sa stratégie de professionnalisation des enseignants ;
  • Contribuer au bon fonctionnement de la gouvernance nationale de l’Initiative dans le respect de ses principes fondamentaux (collégialité des prises de décision, co-construction, co-responsabilité des acteurs) et dans le cadre de l’équipe chargée de la mise en œuvre (UGP) ;
  • Participer à la mise en place de procédures de suivi/évaluation du dispositif de formation et veiller à la mise en application des préconisations, dans le souci d’une démarche qualité ;
  • Favoriser la cohésion et le dialogue entre les acteurs, faciliter la remontée d’informations vers le SE, l’AP APEFE et le CCI ainsi qu’une bonne communication sur les activités organisées dans le cadre d’IFADEM Sénégal ;
  • Favoriser les partenariats et participer aux réunions organisées par les PTF ;
  • Effectuer toute autre tâche pertinente relative à l’activité d’IFADEM Sénégal.
Article a lire:  SenBtp recrute un Electricien

Profil

  • Diplôme de niveau Master 2 en gestion de projet de coopération, ingénierie de la formation, sciences de l’éducation ou toute autre discipline pertinente ;
  • Cinq (5) ans d’expérience professionnelle en tant que chargé(e) / chef (fe) de projet, au Sénégal ou en Afrique de l’Ouest, dans le secteur de l’éducation et de la formation ;
  • En atout : expérience dans la coopération en éducation dans le domaine institutionnel (coopération avec des ministères et directions de ministères de l’éducation) ;
  • Expérience en ingénierie de la formation à distance ;
  • Expérience de l’accompagnement au changement au niveau institutionnel ;
  • Excellente connaissance du système éducatif sénégalais, de ses défis et enjeux, et de ses principaux acteurs (MEN, structures déconcentrées, partenaires techniques et financiers, partenaires sociaux) ;
  • Bonne maîtrise des dispositifs de formation à distance ;
  • Maîtrise de la gestion et du suivi de projets de développement axés sur les résultats, notamment concernant les règles et les procédures administratives et financières (y compris les marchés publics) ;
  • Excellentes capacités de communication (à l’écrit comme à l’oral) en langue française et aisance relationnelle ;
  • Capacité à travailler en équipe et dans des environnements multi-acteurs ;
  • Capacité d’écoute et flexibilité ;
  • Sensibilité et si possible expérience en matière d’équité et de parité des genres, et en matière de préservation de l’environnement ;
  • Maîtrise des outils bureautiques de base (Pack Office).

Pour postuler à cette offre, veuillez cliquer sur le lien suivant : eco-afrique.com.

ARTICLES SIMILAIRES

commenter