Groupe Info Etudes
Actualités

Digitalisation de la santé, le défi de la formation

Le ministère de la santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr et le Ministère de la communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie Numérique Abdoulaye Bibi Baldé ont signé durant la semaine une convention de partenariat. L’objectif principal de cette collaboration est d’utiliser davantage le numérique pour faciliter l’accès aux soins et la gestion des dossiers médicaux.

Désirant mettre la technologie au service de la santé, les deux départements ministériels ont décidé de fédérer leurs forces. Même s’ils ont loué l’apport du Numérique sur le développement et l’accessibilité du système sanitaire, les deux autorités ont évoqué les potentiels facteurs bloquants. Ils ont indexé un faible taux d’intervenants. De ce fait, ils proposent le renforcement des capacités. « Il y a insuffisance de ressources humaines qualifiées en santé digitale, surtout en Technologies de l’information et la communication», regrettent les services du ministère de la Santé et de l’action sociale.

Ce même problème est soulevé par le ministre Abdoulaye Bibi Baldé. Selon lui,  l’exploitation des outils techniques est souvent plombée par un déficit de personnel formé et qualifié.

Pour palier cela, ils jugent nécessaire de mettre l’accent sur « la formation des gestionnaires de santé digitale et l’investissement dans l’éducation du personnel sanitaire, surtout des étudiants ».

 

 

VOS CONTRIBUTIONS

Articles connexes

Ramata SALL élève en classe de 5eme avec une Moyenne semestrielle de 19,49

Khadim Seck

Concours Général 2019 – Reprise des épreuves de mathématiques pour la Terminale (Ministre)

Bara DIAW

Les Prix africains de fact-checking : candidatures ouvertes

Bara DIAW

Vision plus consulting recrute Un CHARGE D’ACCUEIL

Khadim Seck

Concours général 2019 : Parfum de “scandale” sur les épreuves de Maths

Bara DIAW

159 300 candidats à l’épreuve anticipée de philosophie

Nodou Dieng

Laissez un commentaire