Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Cv : 10 erreurs courantes à éviter

Malgré de belles compétences, même les candidats les plus rodés commettent des erreurs. Souvent les mêmes, d’ailleurs…

  1. Le mauvais de titre de cv

Montrer son adéquation avec une offre d’emploi, c’est bien. Mais pas n’importe comment ! « Trop de candidats se contentent de calquer artificiellement, en tête de leur CV, le titre d’un profil recherché par un recruteur, observe Philippe Hemmerlé, Directeur général de CVfirst. Vous devez au minimum expliquer votre souhait d’évolution ou votre intérêt pour la fonction et le secteur dans une partie dédié à vos objectifs. »

  1. Les mots trop techniques

Savez-vous combien de personnes liront votre CV ? Beaucoup, souvent. « C’est un écueil courant dans les postes spécialisés. Un informaticien, par exemple, est souvent tenté de noyer ses compétences sous une montagne de termes techniques. Or, il ne faut pas oublier qu’un DRH lira aussi votre CV et qu’il doit aussi pouvoir le comprendre. » C’est pourquoi il faut être technique… mais pas trop. Et surtout, indiquer dans des termes clairs quelle valeur ajoutée on peut apporter à une entreprise.

  1. Mal définir son objectif professionnel

Un CV doit permettre, en un clin d’œil, de répondre à deux questions : que savez-vous et que voulez-vous faire ? « Un recruteur doit pouvoir vite repérer le candidat adéquat et opérationnel. Or, en général, il faut souvent fouiller dans le CV pour trouver les informations les plus importantes. »

  1. Le manque d’arguments

Autre erreur : déclarer plutôt que démontrer. « Il est courant de voir des CV qui affichent des réussites sans évoquer les moyens employés, ou qui séparent une même information dans deux différentes rubriques, Les moyens employés ajoutent une vraie plus-value et dimension stratégique à un profil. »

  1. La mise en avant de réussites non personnelles

Vous avez travaillé pour des groupes prestigieux ? Tant mieux. Mais à quoi faire ? « Certains candidats mettent en avant l’activité ou le chiffre d’affaires de l’entreprise plutôt que leurs propres résultats. Or mieux vaut détailler votre apport personnel à la société ! »

  1. Un CV incomplet

Plus globalement, les recruteurs déplore un trop grand nombre CV incomplets. « Il peut manquer l’âge d’un candidat, la date d’une formation ou la ville de son dernier emploi. De même, des formules comme « anglais courant » ou « budget d’environ 1 million d’euros » sont approximatives. »

  1. Un curriculum vitae non réactualisé

Certaines parties du CV méritent plus de concision. « C’est une règle de base : un CV se retravaille à chaque changement professionnel ». Or, la plupart des candidats se contente de rajouter quelques lignes sur leur ancien CV. Il faut accepter de résumer les expériences « historiques » de plus de 10 ans à leur plus simple expression. C’est ce qu’on a fait le plus récemment qui compte.

  1. Des trous dans le CV

Un recruteur n’aime pas le vide… Rien de pire qu’une période absente du CV. Si vous avez élevé vos enfants, si vous avez entrepris un projet personnel ou suivi une formation, réalisé un tour du monde, écrivez-le»

  1. Une présentation inadaptée

Autre écueil classique : attirer l’œil… à mauvais escient. « A moins de postuler comme graphiste, un recours, souvent excessif, aux couleurs, encadrés, italiques et autres typographies est contre-productif… ».

  1. Une photo pas pro

« La photo n’a rien d’obligatoire et c’est plus souvent un facteur d’exclusion qu’autre chose. L’erreur la plus courante est de ne pas respecter le dress code de l’entreprise. », estime un expert. Restez sobres

 

Via : messanh.wordpress.com

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.