Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

CFPT de Diourbel – Les enseignants cohabitent avec le danger

De Mor SENE, Diourbel 

A Diourbel, le CRETEF devenu centre de formation professionnelle technique est en chantier depuis juin 2011 mais jusqu’à ce jour, les travaux sont aux arrêts. Une situation qui importune le personnel. Ainsi, il demande aux autorités, d’intervenir parce que « le centre est dans des difficultés. Le chantier est arrêté et les salles de classes sont en construction, ce qui fait que nous avons des problèmes pour caser les apprenants » a déploré Mamadou Diédhiou, le responsable de la cellule d’appui à l’insertion(CAI).
Les travaux étaient confiés à un entrepreneur, qui apparemment, a pris la fuite suite à un détournement de fonds, a-t-on appris de source digne de foi . Ce qui est à l’origine de l’arrêt des travaux depuis lors.
Toujours, M. Diédhiou révèle que les autorités concernées et le ministère de tutelle ont été saisis mais la situation demeure toujours la même. C’est pourquoi , le responsable de la CAI a lancé une invite à toute la population de Diourbel à s’associer à la bonne cause « si les travaux sont en terme, c’est nous diourbellois qui en bénéficieront les premiers » déclare t-il.
Profitant de l’occasion notre interlocuteur n’a pas manqué de souligner l’insécurité « un chantier inachevé et qui est fréquenté par des jeunes, c’est dangereux. Donc, c’est un problème de sécurité, c’est pourquoi, tout le monde devrait prendre l’affaire comme son propre combat ».
Malgré tous ces risques M., Diédhiou précise que les cours se déroulent mais dit-il « Les autorités doivent trouver une solution le plus rapidement possible, pour l’achèvement du chantier ».
Certaines salles qui devraient abriter les apprenants sont indisponibles.

Via terangaNews

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.