Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Campusen 2017 – Les scientifiques favorisés, les littéraires dans le doute et les arabisants presque non adaptés

Ouvertes depuis le 14 Août dernier, les demandes d’orientation sur la plateforme Campusen du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche viennent d’être prolongées jusqu’au 06 Septembre 2017. Entre doutes, tâtonnement et choix forcés, les bacheliers de 2017 se sont inscrits en masse sur ladite plateforme. Malgré certaines difficultés, environs 90% d’entre eux ont déja validé leur compte. Il faut cependant noter cette discrimination, reconnue et qualifiée positive par le ministre de l’enseignement supérieur Mary Teuw Niane. En effet, les bacheliers des séries scientifiques et techniques peuvent demander jusqu’à 5 filières dans une université, au moment où les autres séries n’en ont que 3 ou 2 par université. Pour le ministre, il s’agit d’une manière pour favoriser les séries scientifiques, dont certaines sont déjà en voie de disparition. Ces “bacheliers favorisés” ont donc la possibilité de ne pas choisir de filières dans certaines universités, sans avoir de soucis. Ce qui est quasiment impossible pour les littéraires, qui doivent obligatoirement demander pour toutes les universités proposées.

Quant aux bacheliers des séries LAR et LA, leurs possibilités sont tellement réduites. En effet pour la presque totalité de ces arabisants, Campusen ne leur a proposé qu’une seule université (Généralement UGB) ou au plus deux. Selon les responsables, cette situation s’explique par l’absence dans les universités, de filières adéquates pour les séries LA et LAR.

VOS CONTRIBUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.