Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Budget 2017: 162 milliards pour l'Enseignement Supérieur et la Recherche

Les députés votent à l’unanimité les 162 milliards alloués a l’enseignement supérieur et à la recherche tout en plaidant une augmentation des allocations pour le département

C’est une belle unanimité qui a marqué la séance plénière de vote du budget du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche .

Majorité comme opposition n’ont pas tari d’éloges pour le Pr Mary Teuw Niane.

La détermination dont ont fait montre le Ministre et ses collaborateurs pour conduire les réformes a été saluée par la cinquantaine d’orateurs.

Cependant ils n’ont pas manqué de souligner des préoccupations qui tournent autour du fonctionnement de l’université virtuelle du Senegal, la gestion des orientations, des bourses, du baccalauréat arabe et la baisse du nombre d’étudiants dans les filières scientifiques, entre autres.

Certains députés comme Samba Dioulde Thiam et Oumar Sarr No2 ont insisté sur la nécessité de renforcer la communication sur l’UVS.

Ce à quoi a souscrit le Pr Mary Teuw Niane.

Pour ce qui est des infrastructures nouvelles, le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est revenu sur les projets en cours de réalisation et la situation de l’université El Hadj Ibrahima Niass du Sine Saloum.

Il a indiqué que tout sera mis en œuvre pour que ces deux nouvelles constructions soient opérationnelles le plus rapidement possible.

Sur recommandation des députés, le Pr Mary Teuw Niane a décidé d’organiser une tournée avec les parlementaires pour voir l’état d’avancement des travaux dans les différents établissements.

S’agissant des diplômes délivrés dans le privé, le Ministre a indiqué que l’Autorite nationale d’assurance qualité ( ANAQ -SUP) publie périodiquement des décisions relatives aux agréments pour le public comme pour le privé.

Sur la gestion des œuvres universitaires, les députés ont demandé l’implication plus forte du privé en vue d’améliorer les prestations.

Les parlementaires n’ont pas manqué de faire un important plaidoyer pour l’erection d’un pôle unique de recherche avec des moyens consistants afin d’arriver à des résultats socio économiques probants.

AST – mesr.gouv.sn

VOS CONTRIBUTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.