Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Année scolaire 2018-2019 : Les enseignantes redoutent des débuts difficiles

A pratiquement un mois de la rentrée des classes, les enseignants qui se sont retrouvés ce 3 septembre à Mbour avec les membres du Hauts conseil du dialogue social (Hcds) ont attiré l’attention sur les dangers qui menacent l’année scolaire 2018-2019.

L’appréhension des enseignants est suscitée par le non-respect, pour le moment, par le gouvernement, des accords signés le 30 avril dernier. Selon eux, l’Etat ne prend pas le chemin d’honorer ses engagements puisque le premier d’entre eux, relève le porte-parole du jour, Souleymane Diallo, n’est pas appliqué par Mahammad Boun Abdallah Dionne.

«Le protocole qui a été signé le 30 avril dernier donnait des difficultés dans la mise en œuvre. Le premier manquement notoire qui était pratiquement le plus grand espoir pour l’apaisement du système et de l’année scolaire 2018-2019, est l’engagement du Premier ministre de tenir tous les trois mois une rencontrer pour le suivi des accords qu’il devait présider lui-même. Aujourd’hui nous sommes le 3 septembre, bientôt quatre (4) mois, et la réunion n’a pas été convoquée», se désole-t-il.

La rencontre, présidée par la présidente du Hcds a permis à cette dernière de demander aux uns et aux autres de faire des efforts pour la pacification de l’espace scolaire. Innocence Nap Ndiaye a aussi annoncé que des experts vont exposer sur la question des retraites.
Pressafrik.com

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.