Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Alphabétisation : Les acteurs prônent l’utilisation des TIC

La mairie de Thiadiaye a reçu hier les acteurs de l’éducation pour la clôture de la semaine nationale de l’alphabétisation. Le thème de cette édition est l’alphabétisation dans un monde numérique  

La cérémonie de clôture de la semaine de l’alphabétisation s’est passée sous une bonne ambiance à la mairie de Thiadiaye. Une commune située dans le département de Mbour. Le programme a été lancé depuis le 10 Septembre à l’IA de Thiès. Il est d’une importance capitale étant donné qu’il consiste à alphabétiser une partie de la population qui n’a  pas eu la chance de mettre les pieds à l’école. La commune de thiadiaye a reçu ses hôtes d’un accueil festif et chaleureux. Toutes les couches de la commune étaient présentes. Surtout les femmes qui se sont bien mobilisées pour une journée de clôture réussie. Se sentant impliquées, elles ont exprimé leur satisfecit et approuvé le programme visant à renforcer leurs capacités intellectuelles. Beaucoup d’entre elles ont su lire et écrire grâce aux projets d’alphabétisation. « L’alphabétisation est capitale pour nous, d’autant plus que c’est la première fois qu’un tel évènement est organisé dans l’enceinte de notre territoire. L’alphabétisation m’a beaucoup apporté. J’ai appris beaucoup de choses par exemple comment mieux gérer son argent. Moi à mon tour j’ai transmis le savoir à d’autres personnes » déclare- Adjaratou bineta Faye .Le thème retenu pour l’édition 2017 ne saurait être “l’alphabétisme dans un monde numérique.” Pourquoi ce choix Monsieur Mbagnick Faye le responsable régionale de l’alphabétisation à l’Inspection d’académie explique ce choix «  il y’a 4 ans de cela on avait lancé un thème dénommé PUNEFJA articulé aux Technologies de l’information et de la Communication. Si cette année-ci pendant la 42é édition on pense à ce thème on peut dire que cela vient à son heure » Il déclare qu’ils accueilleront ce thème à bras ouverts et contribueront à son mise en place. Pour Mamadou Moustapha Kane Inspecteur de l’éducation de Mbour 2 et de la zone de Thiadiaye et environ estime qu’on évolue dans une période où c’est difficile d’acquérir du savoir sans pour autant passer par les TIC. Le numérique est devenu incontournable partout dans le monde. Un pays ne pourra pas se développer avec un fort taux d’analphabètes. Donc on doit mettre en œuvre l’alphabétisation avec les TIC comme support.

Malgré le fait qu’il soit un secteur clé dans une nation, les meneurs de ce combat déplore le faible taux alloué à ce domaine. « La semaine de l’alphabétisation est un fort plaidoyer pour nous les acteurs. Notre budget est de 0,11% moins de 1%  sur les 40% du budget de l’éducation. Si vraiment on parvient à faire quelque chose cela relève d’une grande prouesse ». Allant dans ce sens M. Kane estime que leur secteur mérite mieux. « Si on regarde les chiffres par rapport aux ressources financières qui ont été alloués à l’alphabétisation,  on peut dire que c’est un parent pauvre. Pourtant cela n’enlève en rien la valeur et le rôle important que l’alphabétisation joue dans une société qui veut se  quête de développer. » Il appelle donc à l’Etat d’augmenter les ressources allouées au secteur.

Groupe info Etudes dans la région de Thiès

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.