Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

A 3 mois des vacances, 20 000 bacheliers attendent toujours leurs orientations

Au Sénégal, si avoir son baccalauréat était une équation, être orienté est loin d’être la résolution. Et ce ne sont pas les bacheliers de 2016 qui nous diront le contraire. En effet, bacheliers depuis juillet 2016, 20 000 d’entre eux attendent toujours leurs orientations dans les universités.

Ils ont beaucoup patienté et crié leur désespoir mais leurs huit (8) mois d’attente d’une orientation se prolongent toujours. Visitée lors de la rédaction de ces lignes, la plateforme d’orientation Campusen affiche toujours son silence radio, aucun communiqué pour rassurer ces nouveaux diplômés qui ne cessent de s’interroger sur leur avenir universitaire.

Au moment où les grandes vacances s’approchent et que leurs “petits frères” préparent déjà  la session de 2017, ils attendent impatiemment leurs orientations. Leur seul tort, c’est d’avoir le baccalauréat au pays de Cheikh Anta Diop où ils n’entreront pas dans les six universités publiques, au moins pour cette année.

En espérant que les problèmes techniques qui avaient retardé les inscriptions dans les écoles privées ne se reproduisent pas, ces 20 000 nouveaux bacheliers doivent encore patienter.

 

Note: Vous êtes nombreux à nous demander chaque jour les nouveautés de Campusen. Nous comprenons votre situation, mais soyez rassurés que vous serez tous orientés et nous vous informerons dès qu’il y a du nouveau à ce sujet. Patience!

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.