Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

Oxfam recrute un consultant (H/F)

APPEL A CANDIDATURES POUR LA SELECTION D’UN(E) CONSULTANT(E) CHARGE(E) DE LA REALISATION DE L’EVALUATION FINALE DU PROJET SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE 

TERMES DE REFERENCE

Contexte et justification

Oxfam est une organisation humanitaire et de développement qui travaille dans plus de 94 pays dans le cadre d’un réseau mondial d’influence pour un monde plus juste et libéré de la pauvreté et des inégalités. A travers ses interventions au Sénégal en général et en matière de moyens d’existence durable en particulier, Oxfam a une riche expérience de plus d’une décennie avec différents partenaires institutionnels (EU, PAM, etc.) et les membres de la société civile nationale. Oxfam a ainsi travaillé avec plus d’une trentaine de partenaires au niveau national et local. Elle a fortement contribué au renforcement de leurs capacités à travers la formation, l’appui institutionnel et le financement de leurs projets et programmes.

De janvier 2015 à Décembre 2017, Oxfam a mis en œuvre dans la région de Kédougou, un projet sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle financé par l’Union Européenne en partenariat avec les ONG SADEV et NEBEDAY. Kédougou est considérée comme l’une des régions les plus pauvres du pays avec un taux de prévalence de l’insécurité alimentaire estimée à 45,6 % par l’ESAM 2013.

L’objectif général du projet était donc de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal.

L’objectif spécifique était de renforcer la couverture en besoins alimentaires et nutritionnels de base de 2,000 familles pauvres et très pauvres des communautés rurales de Médina Baffé, Dakatéli, Bandafassi, Bembou,Kevoye, Missira Sirimana, Neneficha et de Kédougou commune, région de Kédougou.

Durant sa mise en œuvre, le projet a effectué :

1) un appui alimentaire et nutritionnel direct aux familles les plus vulnérables pour leur permettre d’avoir un minimum de vivres pendant la période de soudure,

2) un appui à l’amélioration de la productivité agricole par la formation et la mise à disposition de semences céréalières et maraîchères à haute valeur nutritive et engrais adaptés,

3) des campagnes d’Information, d’Education et de Communication (IEC) auprès des familles cibles sur l’hygiène, l’accès à l’eau potable, le lavage des mains, l’intégration des aliments à haute valeur nutritive dans leurs systèmes alimentaires, pour l’adoption de nouveaux comportements propices à une alimentation adéquate,

4) le plaidoyer pour une meilleure prise en compte des questions de sécurité alimentaire et de nutrition dans les politiques et plans locaux, de manière à soutenir activement la mise en place des mécanismes qui favorisent l’accès des paysans pauvres, en particulier les femmes et les jeunes, aux facteurs de production (foncier, crédit, intrants et outils agricoles, points d’eau, procédures administratives, etc.).

Ce processus s’est appuyé sur les cadres de concertation existants, notamment les Comités Départementaux et Régionaux de développement, les groupes de femmes et les comités villageois.

A la fin du projet, Oxfam souhaite mesurer les changements et analyser les transformations induites. Et c’est dans cette perspective, qu’Oxfam recherche un consultant compétent et expérimenté qui aura pour mission de conduire l’évaluation finale du projet.

I. Objectifs de l’étude

L’objectif général de l’évaluation est de renseigner les indicateurs sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau des zones du projet afin de mesurer les résultats induits par le projet sur les communautés bénéficiaires et leur environnement.

Cette évaluation va aussi permettre de disposer des valeurs quantitatives ou qualitatives des principaux indicateurs de mesure de performances du projet, permettant de faire une comparaison par rapport aux valeurs de la situation de référence.

II. Produits finis attendus de l’étude 

A la fin de la mission, Oxfam devra disposer d’un rapport d’évaluation comprenant essentiellement les parties suivantes :

– Un résumé exécutif.
– Une partie introductive expliquant le contexte.
– Une description détaillée de la méthodologie d’échantillonnage, de collecte et d’analyse des données.
– Une partie narrative analysant la situation des indicateurs de résultats.
– Un tableau de comparaison des indicateurs de performance au début et à la fin du projet, la base de données des enquêtés et autres annexes.

III. Mission/ Tâches du consultant

Le consultant aura pour mission de mettre en œuvre l’ensemble des tâches liées à la bonne exécution de cette mission. Les supports méthodologiques devront être validés à l’issue de la sélection, de la contractualisation et de la réunion de cadrage. Une partie importante de la mission consistera ainsi à collecter des données quantitatives et qualitatives pour renseigner les indicateurs de résultats et documenter leur évolution par rapport à la situation de référence.

Le consultant devra ainsi:

– Proposer une méthodologie claire sur l’échantillonnage et définir les méthodes de collecte et d’analyse de données permettant de renseigner les indicateurs du projet.
– Faire une lecture analytique du document de projet, des documents annexes ainsi que des documents dérivés du projet.
– Collecter des données auprès des acteurs de terrain, des institutions locales et des populations cibles.
– Traiter les données collectées selon la méthodologie convenue avec l’équipe du projet.
– Informer de façon précise les indicateurs retenus en fournissant les données finales sur ces indicateurs (mesurer l’évolution par rapport à la situation de référence).
– Elaborer un rapport d’évaluation.

L’évaluation devra donc répondre aux questions suivantes :

1. Comment se présente aujourd’hui la sécurité alimentaire des 2000 familles ciblées par le projet (faire une comparaison avant et après le projet) ?

2. Quelle est la situation nutritionnelle des ménages à la fin du projet comparée au début projet ? Y a-t-il eu des changements dans les pratiques et habitudes alimentaires des ménages (nombre de repas par jour, contenu des repas, valeur nutritive des aliments consommés, etc.) ?

3. Les ménages consomment-ils plus des aliments à haute valeur nutritive tel que le Nebeday ou autre ? Expliquer.

4. Quel est le taux des ménages qui déclarent ne pas vendre leurs actifs productifs pour s’alimenter comparé au début du projet ?

5. Quel est le niveau de maitrise et d’adoption des thèmes techniques (itinéraires de production) promus par le projet de la part des ménages ?

6. Quel est le niveau d’augmentation de la productivité / rendement moyen des ménages ? Suffit-il pour assurer leur sécurité alimentaire et leur procurer des revenus ?

7. La production des ménages s’est-elle diversifiée ? Combien de ménages ont réellement cultivé au moins 3 variétés de plantes à haute valeur nutritive tel que prévu dans le projet ?

8. Quel est le taux de réduction des pertes de la production agricole des ménages ?

9. Quel est le taux de ménages ayant adopté des mesures de protection dans leurs champs et périmètres maraichers ?

10. Quels sont les changements notés dans les habitudes et pratiques des ménages en matière d’hygiène?

IV. Profil et expérience du consultant 

L’étude sera réalisée par un consultant ayant une expertise et une expérience avérée en matière d’évaluation liée au thème de la sécurité alimentaire au Sénégal.

Le consultant devra avoir : 

– Un diplôme d’études supérieures en sciences sociales ou dans un domaine connexe.
– Une expérience d’au moins 5 ans dans le domaine de l’évaluation de programmes/projets.
– Une connaissance avérée des questions spécifiques liées à la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
– Une bonne connaissance des outils d’analyse statistique.
– Une expérience de travail avec Oxfam ou d’autres ONGs internationales.

V. Calendrier sommaire de la mission

La durée de la mission est de 35 jours ouvrables répartis comme suit:

Tableau 1 : Calendrier indicatif de la mission

a) Activités principales :
– Finalisation du contrat, transmission de la documentation par Oxfam.
– Session de cadrage et de validation de la méthodologie et des outils.
Résultats escomptés :
– Contrat signé par les parties, lettre de mission transmise
– Méthodologie et outils d’étude validés

Durée : 7 jours

b) Activités principales :
– Collecte de données sur le terrain, analyse, rédaction et transmission du rapport provisoire
Résultats escomptés :
– Collecte de données, analyse, rédaction et transmission rapport provisoire
Durée : 21 jours

c) Activités principales :
– Transmission de la version finale du rapport d’évaluation, des annexes, de la base de données des enquêtés et des outils finalisés
Résultats escomptés :
– Rapport validé, commentaires et feedback d’Oxfam intégrés, et version finale transmise
Durée : 7 jours

VI. Candidature et Soumission

Le consultant devra soumettre un dossier de candidature comprenant une offre technique et une offre financière. L’offre technique comprendra :

– Une proposition technique expliquant la compréhension des TDR, l’approche et la méthodologie proposée pour réaliser les objectifs de l’évaluation, le calendrier détaillé des activités et outils de collecte.
– Le CV détaillé et actualisé du consultant avec au moins 2 personnes de référence.
– Annexes : références sur un travail similaire réalisé (copie de rapports d’évaluation/ étude ou résumé exécutif).
L’offre financière sera constituée de:
– Un budget détaillé sous format Excel (avec les formules).

Les offres technique et financière devront être envoyées par courriel au plus tard le mercredi 20 Janvier 2018, à l’adresse suivante : dakar@oxfamnovib.nl

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.