Zoologiste

Ref: IE 30820
Publiée le 27/01/2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Description

Le zoologiste est un chercheur en biologie animale. Son champ d’action englobe différents domaines tels que la physiologie, la génétique, l’écologie, l’éthologie, etc. Conjuguant études sur le terrain et analyses en laboratoire, il rédige des articles et participe à des conférences pour faire connaître ses travaux. 

Formation

Différentes possibilités permettent au candidat zoologiste d’acquérir une « formation de base » de niveau BAC+5.
• La filière universitaire : licence en sciences du vivant ou en biologie, puis master pro ou un master de recherche en sciences de la vie.
• Les écoles d’ingénieur spécialisées (biologie, biochimie, biotechnologie, océanologie.
• Les écoles vétérinaires.
Trois ans d’études sont ensuite nécessaires pour préparer un doctorat en zoologie.

Formation

Le zoologiste est un biologiste issu de l’une de ces disciplines ou spécialisé dans une espèce particulière (primatologue, ornithologue, ichtyologue, herpétologiste, etc.). Il travaille généralement pour un institut de recherche, un parc naturel ou un musée. Son travail se répartit principalement entre des activités de terrain et des analyses en laboratoire.
Grâce aux informations recueillies, il alimente des bases de données, établit des nomenclatures, participe à l’élaboration d’atlas, etc. En compagnie d’autres scientifiques (vétérinaires, chimistes, botanistes), il participe à des projets de protection de l’environnement et préconise les actions à entreprendre pour protéger certaines espèces. Enfin, il contribue à la divulgation des connaissances scientifiques en rédigeant des articles pour des revues spécialisées, en dispensant certains cours ou en donnant des conférences

Compétences

Pour réaliser ses observations, le zoologiste doit parfois rester caché pendant des heures, quels que soient le temps ou les conditions climatiques. Il doit donc être extrêmement patient, avoir des qualités d’endurance et posséder un excellent sens de l’observation.
Le travail de laboratoire lui demandera de la rigueur, de la méthode, l’esprit d’analyse et de synthèse.
Polyvalent, il devra être capable de travailler avec une équipe pluridisciplinaire et de gérer un projet de recherche. Des talents de pédagogue l’aideront à transmettre ses connaissances et un bon niveau d’anglais lui sera utile pour diffuser ses travaux à la communauté scientifique. 

Evolution professionnelle

Après un doctorat en zoologie, on peut théoriquement intégrer un institut de recherche, mais les places sont très rares et les organismes publics, zoos compris, recrutent sur concours. Il est relativement plus aisé d’être recruté par un laboratoire privé.
Dans le public, le zoologue a un statut de fonctionnaire. Il peut être ingénieur ou maître de recherchemaître de conférenceschargé de cours ou enseignant-chercheur. Il peut enfin devenir conservateur ou de directeur de musée. Dans un laboratoire privé, il peut diriger une équipe de chercheurs. 

Avis & Notes

{{ reviewsTotal }} Review

{{ reviewsTotal }} Reviews

{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ currentUserData.canReviewMessage }}

Autres métier qui pourraient correspondre

Pas de métiers similaires

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Zoologiste