Pharmacien

Ref: IE 30856
Publiée le 27/01/2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Description

Le métier de pharmacien est un métier polyvalent qui amène à être en contact avec des clients et à leur vendre des médicaments, mais également à commander des produits, gérer des stocks et tenir la comptabilité de l’officine. S’il est spécialisé en analyses biologiques, le pharmacien pourra exercer en laboratoire, dans l’industrie pharmaceutique, dans l’industrie des cosmétiques ou encore dans l’agroalimentaire par exemple.

Formation

Il est impératif d’être titulaire d’un bac scientifique (si possible avec mention) pour se lancer dans des études de pharmacien. À l’issu d’un concours en fin de première année d’études supérieures, il y aura 20 % d’admis. Les études en faculté de pharmacie durent six ans à l’issue desquelles on obtient le diplôme d’État de docteur en pharmacie. Ce diplôme permet de devenir pharmacien en officine ou dans l’industrie. Les études peuvent durer jusqu’à neuf ans pour les pharmaciens qui souhaitent se spécialiser en biologistes en laboratoire d’analyses, en pharmacien des hôpitaux ou encore en inspecteur de la santé (diplôme de biologie médicale). 
Pour mener une carrière dans un établissement hospitalier, les pharmaciens se tourneront vers un diplôme d’études spécialisées de pharmacie. Pour les pharmaciens souhaitant enseigner ou être chercheur, il faut passer un diplôme d’études spécialisées innovation pharmaceutique et recherche.

Formation

Le pharmacien en officine est en contact direct avec les patients qui sont également ses clients. Ces pharmaciens ont pour missions principales :
• de délivrer les médicaments prescrits par les médecins traitants,
• de préparer les médicaments,
• de donner toutes les précisions nécessaires aux malades pour qu’ils sachent comment prendre leur traitement (posologie, effets secondaires),
• de conseiller les clients en cas de maladies bénignes et de contribuer aux soins de premier recours (prévention, dépistage…),
• d’assurer le suivi des soins de certains patients atteints de maladies chroniques,
• de s’assurer que les différents médicaments prescrits ne risquent pas d’entrer en interaction les uns avec les autres et informer sur les contre-indications,
• d’accompagner les femmes ayant recours à la pilule du lendemain et les personnes qui utilisent des traitements de substitution aux drogues, mais également d’assurer le suivi des patients placés sous anticoagulants et les asthmatiques,
• d’orienter leurs clients vers les professionnels de santé compétents en cas de besoin.
Ils doivent par ailleurs commander les produits, gérer leurs stocks et tenir leur comptabilité.
Les pharmaciens et pharmaciennes peuvent également être spécialisés en analyses biologiques. Dans ce cas :
• en tant que biologistes, ils procèdent aux examens des échantillons (sang, urines, selles…), 
• ils réalisent des préparations,
• ils procèdent à des expérimentations en collaboration avec des médecins.
Les pharmaciens et pharmaciennes peuvent aussi travailler dans des laboratoires (pharmaceutiques, de cosmétiques, de médicaments vétérinaires ou dans l’agroalimentaire) dans lesquels ils vont :
• mettre au point des médicaments,
• s’assurer de la qualité des produits,
• gérer les ateliers de fabrication,
• superviser les essais cliniques,
• éventuellement, participer au marketing et à la vente de produits.
Enfin, les pharmaciens peuvent travailler à la recherche fondamentale ou enseigner à l’université.

Compétences

Pour être pharmacien, il est important d’être rigoureux et d’avoir le sens des responsabilités. En effet, le pharmacien supervise la préparation des médicaments et il engage sa responsabilité lorsqu’un produit est délivré par son officine. Il doit donc faire preuve de vigilance. Même chose lorsqu’il est laborantin et qu’il analyse des examens biologiques ou qu’il met au point un traitement spécifique pour un patient. 
Comme les médecins, les pharmaciens doivent faire preuve de déontologie et de bienveillance à l’égard des clients. Ils doivent pour cela être à l’écoute et parfois même pédagogues. Cela suppose d’avoir une certaine capacité de communication d’autant que les pharmaciens travaillent toujours en équipe, et parfois la dirigent.
En tant que commerçant, le pharmacien doit également avoir le sens des affaires et être suffisamment pragmatique pour faire tourner son officine. Dans l’industrie pharmaceutique, le pharmacien pourra également être intégré à une équipe marketing.

Evolution professionnelle

La plupart des pharmaciens et pharmaciennes exercent en officine. C’est le cas des trois quarts d’entre eux. C’est également en officine que les jeunes pharmaciens diplômés commencent leur carrière, souvent comme assistants. Fréquemment, l’assistant devient par la suite propriétaire de l’officine.
Les pharmaciens et pharmaciennes biologistes peuvent également exercer en tant que salariés au sein d’un laboratoire puis en devenir propriétaire. Ceux qui décident de travailler dans l’industrie pharmaceutique restent salariés.
Un pharmacien peut également travailler pour des établissements hospitaliers, privés ou publics, et se lancer dans l’enseignement.

Avis & Notes

{{ reviewsTotal }} Review

{{ reviewsTotal }} Reviews

{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ currentUserData.canReviewMessage }}

Autres métier qui pourraient correspondre

Pas de métiers similaires

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Pharmacien