Ophtalmologue

Ref: IE 30854
Publiée le 27/01/2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Description

L’ophtalmologue, ou ophtalmologiste, ou encore oculiste est le médecin spécialisé dans les pathologies qui affectent les yeux et la vision. Néanmoins, il intervient aussi dans de nombreuses autres maladies dans lesquelles les yeux sont impliqués. Souvent, les ophtalmologues sont également chirurgiens et ils pratiquent des interventions au laser.

Formation

Les ophtalmologistes sont des médecins spécialistes. Ainsi, pour devenir ophtalmologue, il vous faudra suivre un cursus de médecine ce qui passe tout d’abord par l’obtention d’un bac scientifique. À l’issue de la première année, vous passerez  ensuite d’effectuer six ans d’études de médecine. Au bout de ces six ans, pour pouvoir vous orienter vers des études spécialisées en ophtalmologie. Les études se poursuivent pendant encore trois ans au cours desquels vous serez rémunéré(e). Enfin, la soutenance d’une thèse permet d’obtenir le titre de docteur en médecine, et donc d’ophtalmologue.

Formation

En tant que médecin spécialisé dans les maladies qui concernent les yeux et celles qui entraînent une diminution de l’acuité visuelle, l’ophtalmologiste est amenée à traiter un grand nombre de pathologies.
D’une part, l’ophtalmologiste, ou oculiste, traitera les maladies :
• de l’œil comme une conjonctivite par exemple,
• du globe oculaire comme le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) qui affectent la rétine, ou d’autres qui concernent le cristallin ou la cornée,
• des paupières telles que les orgelets.
D’autre part, l’ophtalmologue est très souvent sollicité pour des problèmes de vue. Il est donc consulté en cas de baisse ou de modification de la vision. Il sera ainsi amené à diagnostiquer, des myopies, des strabismes, des cataractes?
Enfin, l’ophtalmologue intervient dans le cadre de certaines maladies qui entraînent des troubles visuels comme le diabète, l’hypertension ou encore la sclérose en plaques. Il est pour cela amené à travailler en collaboration avec des généralistes ou des spécialistes diabétologues, cardiologues, neurologues, etc.
Ainsi, l’oculiste reçoit des patients, effectue un bilan de l’acuité visuelle, mesure le champ de vision, évalue le tonus oculaire et procède parfois à un fond d’œil. Les résultats obtenus lui permettent de poser un diagnostic et d’adapter son traitement au problème rencontré. Il pourra ainsi :
• prescrire des médicaments, notamment sous forme de collyres,
• recommander le port de lunettes ou de verres de contact (lentilles),
• préconiser une intervention chirurgicale et la pratiquer (cataracte et opération de la myopie au laser font partie des interventions les plus courantes).
Dans les cas les plus graves, des examens complémentaires peuvent être conduits (radiographie de l’orbite, échographie de l’œil).
Quelle que soit sa décision, l’ophtalmologiste suit ses patients de façon régulière afin de pouvoir adapter son traitement à l’évolution des différentes pathologies qu’il prend en charge. L’ophtalmologue joue également un rôle de prévention très important.

Compétences

L’oculiste est un professionnel de santé qui doit faire preuve de certaines qualités indispensables telles que la patience et la courtoisie. Il devra être pédagogue pour expliquer aux enfants comme aux adultes la nécessité de porter des lunettes si cela est nécessaire, une décision parfois mal accueillie par les patients. Dans tous les cas, l’ophtalmologue doit être capable d’établir une relation de confiance avec les personnes qu’il reçoit en consultation.
En tant que chirurgien, l’ophtalmologiste devra être habile, très méticuleux et avoir le sens des responsabilités. En effet, les interventions au niveau des yeux requièrent une extrême délicatesse et une précision sans faille. 
L’oculiste fera également preuve d’organisation afin de ne pas se laisser déborder par les consultations. Il doit être capable de gérer son travail en cabinet et ses interventions à l’hôpital et donc être un bon gestionnaire, capable de travailler vite et bien.

Evolution professionnelle

Les ophtalmologues peuvent travailler soit dans un cabinet libéral, en ville, soit en milieu hospitalier (ou les deux). L’évolution de carrière d’un ophtalmologue consiste essentiellement à développer sa clientèle, ce qui est très facile étant donné le manque cruel de professionnels dans ce secteur.
À l’hôpital, l’ophtalmologiste peut prendre la direction d’un service d’ophtalmologie. Il peut également exercer dans un centre hospitalier universitaire au sein duquel il occupera la fonction d’enseignant-chercheur.

Avis & Notes

{{ reviewsTotal }} Review

{{ reviewsTotal }} Reviews

{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ currentUserData.canReviewMessage }}

Autres métier qui pourraient correspondre

Pas de métiers similaires

L'actualité Emploi : Conseils, Vie Pro, Entreprises qui recrutent ...

En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ophtalmologue