Liste des ecoles accredités par l'anaq-sup
Liste des ecoles accredités par l'anaq-sup
Accueil / Article

Disparition de Diary SOW: « La piste criminelle n’est pas privilégiée » selon les enquêteurs

Par KHADIM SECK
| 11/01/2021 | Actualités | 0 Commentaires | 408 Vues

« La piste criminelle n’est pas privilégiée » selon les enquêteurs

L'inquiétude grandit depuis la disparition de l’étudiante Diary Sow, le 4 janvier dernier. La Police française qui a ouvert une enquête dans cette «disparition inquiétante», n'exclut aucune piste. Même si, confie-t-on, «la piste criminelle pas privilégiée».

 

Dans l'affaire de la disparition de Diary Sow, qui n’a plus donné de signe de vie depuis le lundi 4 janvier, date de retour des vacances de Noël, les choses semblent avancer à pas de fourmi. Avec une lenteur et difficulté extrême pour tous les Sénégalais qui suivent cette affaire qui émeut tout le pays. L'inquiétude gagne davantage du terrain.

Malgré tous les efforts déployés, l’étudiante en classe de Prépa au Lycée Louis-le-Grand et meilleure élève du Sénégal (2018-2019) reste jusque-là introuvable. Même si, selon des proches de l'enquête, «la piste criminelle qui était avancée aux premières heures de l'annonce de la disparition de Diary Sow n’est pas privilégiée par la police». «Ce qui ne veut pas dire que cette piste est exclue», a-t-on précisé, dimanche soir, à L'Observateur. Et la source d’enchaîner : «Ce qu'il faut savoir, encore une fois , C’est que la police n'exclut aucune piste. Des caméras de la résidence, en passant par son téléphone, ses derniers appels, ses déplacements, tout est en train d’être exploité. Dans l'entendement de beaucoup de nos compatriotes, la seule piste à explorer est le kidnapping et donc il faut aller vite. Toutefois, pour les enquêteurs, aucune piste n’est à écarter. Cela peut choquer, mais Diary SOW peut partir d'elle-même et les policiers travaillent aussi sur cette éventualité. C’est aussi ça une enquête de police. C'est vrai qu'il faut faire vite, parce qu'une semaine, c'est déjà beaucoup, mais on ne peut aussi bâcler l'enquête.» Co oo de

 

Selon un membre de la mission diplomatique et consulaire du Sénégal en France, il faut faire confiance à la police française ct éviter toute déclaration de nature à compliquer les choses. «Nous comprenons le souhait des Sénégalais d’avoir plus d'informations dans l'affaire Diary Sow. Nous subissons tous la même pression. Mais il y a une chose que nous ne devons pas perdre de vue : il faut éviter de donner toute information de nature à compromettre l'enquête. La police parle avec les autorités compétentes, mais ce n’est pas parce que la police nous a parlé d'un élément de l’enquête, qu'il faut en révéler la teneur. Cela n’aide pas à retrouver Diary Sow que de tout mettre sur la place publique», informe-t-il. Et le diplomate de poursuivre : « A supposé même que ce soit un enlèvement, même dans ces cas de Kidnapping, les ravisseurs sont parfois à l'affût de la moindre information sur l'enquête. Faisons bloc, restons mobilisés et évitons de mettre en danger la vie de Diary Sow que nous espérons tous retrouver le

plus rapidement possible.»  Saine et sauve.

Jules Souleymane Ndiaye  l'Obs


Disparition Diary SOW police



ARTICLES SIMILAIRES


COMMENTAIRES

Laissez un commentaire



Demande de Bourses à l’École des Hautes Etudes Polytechniques (HEPO) de Dakar S'inscrire maintenant

Demande de Bourses au MAROC