Liste des ecoles accredités par l'anaq-sup
Liste des ecoles accredités par l'anaq-sup
Accueil / Article

Diary Sow à Toulouse « Une information non encore authentifiée » selon l’Obs

Par KHADIM SECK
| 12/01/2021 | Actualités | 0 Commentaires | 367 Vues

 « Nous n’avons pas pu authentifier l’information sur la localisation de Diary SOW à Toulouse »

 La mission diplomatique et consulaire du Sénégal accréditée à Paris a fait le point hier de l'enquête sur l'affaire Diary Sow, portée disparue depuis le 4 janvier. Contactée un peu plus tard dans la soirée, par L'Observateur, elle n'a pas pu confirmer la localisation de Diary Sow en Toulouse pendant les vacances de Noël, comme annoncé dans la presse française.  Peut-être que le secret de l'enquête oblige.

 

 L'information a été reprise hier lundi par plusieurs médias sénégalais.  Selon "La Dépêche du midi", un quotidien toulousain à grand tirage, "Diary Sow, 20 ans, a passé ses vacances à Toulouse".  Information qu'un membre du consulat sénégalais aurait confirmé au journal, une semaine après la disparition de la brillante jeune femme.  « Certains ont dit authentifier qu'elle a bien repris la route vers Paris, mais il n'y a aucune trace », ajoute le quotidien toulousain.

 

Mais selon plusieurs sources consulaires et diplomatiques sénégalaises, contactées dans la soirée d'hier lundi par L'Observateur - qui avait déjà écrit que «la meilleure amie de Diary Sow, basée à Toulouse était très touchée par sa disparition et qu’elle n'acceptait de parler, pour le moment, qu'avec le ministre Serigne Mbaye Thiam et la famille» - cette information est considérée comme une simple rumeur. «Nous ne disons que l’information n'est pas vraie. Mais jusque-là, nous n'avons pas pu l'authentifier. Nous recevons beaucoup d'informations depuis la disparition de Mme Sow, mais nous ne pouvons-nous fier qu'à celles données par la police dans le cadre de l'enquête. Et jusque-là, les enquêteurs ne nous ont pas encore parlé d'une localisation de Diary Sow à Toulouse. Il est vrai que nous avons reçu cette information, mais pas de sources policières. Ce que nous avons reçu et que votre journal a écrit, c'est que son badge a été utilisé le lundi après-midi, à la Résidence pour la réussite Lourcine, à Paris», ont fait savoir des diplomates accrédités à Paris. «Peut-être que le ministre Serigne Mbaye Thiam, qui est en contact avec la fille, pourra vous en dire quelque chose», ont-ils ajouté. Seulement, très peiné par la disparition de sa fille d'adoption, le ministre de l'Eau a déjà signifié de manière polie, mais ferme, à L'Observateur qui l'a contacté aux premières de déclarations dans la presse. Et ses interventions se feront, à chaque fois que de besoin, par le biais d'un communiqué public.

 « Une fiche qui a été émise au sein de l'espace Schengen»

Un peu plus tôt dans la journée, à Paris, pour rassurer les Sénégalais dont l'élan de solidarité se fait sentir un peu partout dans le monde, Amadou Diallo et El Hadji Maguette Sèye, respectivement Consul général et Ambassadeur du Sénégal, ont fait face à la presse pour donner les informations relatives à l'en- quête. « La bonne nouvelle, c'est qu'heureusement, les hôpitaux et sapeurs-pompiers ne donnent aucune information. Cela veut dire, au moins, qu'on est rassurés sur un aspect il n'y a pas encore eu danger sur sa vie, au moment où nous parlons», a assuré El Hadji Maguette Sèye. Par rapport aux recherches qui sont entamées depuis lors, l'ambassadeur du Sénégal annonce la poursuite des investigations dans l'espace Schengen. «Il y a unefiche qui a été émise au sein de l'espace Schengen. Aujourd'hui, tous les pays dans cet espace sont alertés par rapport à l'absence de Diary Sow. Il y a beaucoup de choses qui sont en train d'être explorées. Nous suivons l'affaire de très près. Nous sommes rassurés quant à la conduite des opérations de recherches. Nous sommes en contact tous les jours, avec la police. Aujourd'hui (hier), nous avions rendez-vous à la préfecture. Nous sommes en contact avec le Commissariat du 8e Arrondissement, les services de renseigne- ment, le ministère de l'Intérieur. La police française est très disponible », renchérit le Consul général Amadou Diallo qui indique que Diary Sow est une brillante étudiante qui a bénéficié d'une bourse d'excellence et qui est dans une université prestigieuse, Louis-Le-Grand. «Le comité se réunira pratiquement tous les jours, pour apprécier l'évolution de la situation, pour en informer les autorités, surtout que la police française est très disponible.»

JULES SOULEYMANE NDIAYE

L’observateur 12 janv. 21


Disparition Diary SOW police Toulouse



ARTICLES SIMILAIRES


COMMENTAIRES

Laissez un commentaire



Demande de Bourses à l’École des Hautes Etudes Polytechniques (HEPO) de Dakar S'inscrire maintenant

Demande de Bourses au MAROC