Groupe Info Etudes
le Miroir de l’école sénégalaise

Publicité

CETUD recrute 01 Expert en Réinstallation

CETUD recrute 01 Expert(e) en Réinstallation

Salaire/ mois
LocalisationDakar / Sénégal
Expiration10 Décembre 2018
Description de l’offre

CETUD

AVIS D’APPEL A CANDIDATURE PROJET BUS RAPID TRANSIT (BRT)
LE CETUD RECRUTE
> UN(E) EXPERT(E) EN RÉINSTALLATION

1-MISSIONS

Sous la responsabilité du Coordonnateur du Projet Bus Rapid Transit (BRT), l’expert en réinstallation assurera la coordination de toutes les activités liées à la libération des emprises et du suivi de la réinstallation des populations. Il aura pour mission de planifier, de coordonner, de superviser et de rendre compte de toutes les opérations afférentes à la mise en œuvre du Plan d’Action de Réinstallation (PAR).

2-PRINCIPALES TACHES ET RESPONSABILITÉS :

• participer activement aux séances de partage du PAR avec les parties prenantes ;
• coordonner le contrôle de conformité et le contrôle qualité des dossiers individuels transmis au CETUD pour paiement des indemnisations;
• assurer le suivi des enquêtes complémentaires sur la vulnérabilité ;
• planifier et coordonner la tenue des séances d’animation et de sensibilisation des Personnes affectées par le Projet (PAP) sur les procédures de compensation;
• informer les parties prenantes sur les procédures de réclamation, de gestion des plaintes, de recours et sur les modalités de passages en comités locaux de médiation et/ou en commission de conciliation;
• planifier, coordonner et suivre les activités de terrain en relation avec les structures facilitatrices;
• faciliter les relations entre le CETUD et les autorités administratives et locales
• participer aux réunions des Comités Locaux de

Médiation (CLM) et des Commissions de Conciliation (CC);
• produire des documents de suivi de la mise en œuvre du PAR;
• coordonner le suivi de la mise en œuvre des mesures de réinstallation confiées aux entreprises et aux structures facilitatrices;
• assurer le rôle d’interface entre le CETUD et les prestataires pour la mise en œuvre du PAR, les commissions de conciliation, les comités locaux de médiation, les autorités administratives et locales et les populations;
• veiller au contrôle de conformité de l’ensemble du processus devant aboutir à l’indemnisation effective des PAP ;
• suivre régulièrement les activités des organes de gestion des réclamations et litiges (CC et CLM) mis en place ;
• faire régulièrement le point sur l’évolution des dossiers PAP : de l’étape de constitution des dossiers à la réinstallation effective des PAP et proposer éventuellement des mesures de gestion des priorités;
• informer régulièrement les Parties Prenantes sur l’exécution de la mise en œuvre du PAR ;
• suivre l’exécution du plan de communication proposé par l’ONG et approuvé par le CETUD;
• suivre le processus de libération des emprises et participer aux activités de sensibilisation pour une sécurisation des compensations reçues par les PAP
• concevoir et évaluer la prise en charge sociale des PAP dans le cadre de la mise en œuvre du PAR;
• prévoir des mécanismes de suivi visant à renforcer la vocation sociale du Projet pour aider les PAP à se réinstaller dans les meilleures conditions possibles, toutes catégories de PAP confondues;
• contribuer à ce que les structures facilitatrices identifient de façon correcte les PAP considérées comme vulnérables et les réinstallent dans des conditions socio-économiques plus favorables qu’avant le déplacement involontaire ;
• assurer le reporting régulier sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du PAR, en rendant compte des difficultés et blocages rencontrés et en identifiant les propositions de solutions envisagées pour les lever.

3-LES QUALIFICATIONS REQUISES

Le candidat (e) devra avoir :

• Etre titulaire d’un diplôme supérieur (Bac+5) en sociologie, anthropologie sociale, sciences de l’environnement, géographie ou tout autre diplôme équivalent;
• avoir une expérience professionnelle générale d’au moins dix années ;
• avoir une expérience spécifique d’au moins trois ans en réinstallation involontaire de populations dans des projets de nature ou de niveau de complexité comparable ;
• avoir une bonne connaissance des procédures de la Banque Mondiale en matière de sauvegarde sociale (OP 4.12):
• avoir une expérience en matière de coordination d’approches participatives avec les communautés locales et de travail avec les partenaires;
• avoir une expérience avérée dans la planification et la gestion de projets et des activités de libération d’emprise;
• disposer d’une expérience en processus participatif et dans l’assistance des groupes vulnérables;
• avoir une connaissance de la gestion d’une Base de Données est un atout.

Autres compétences :
• avoir une vision stratégique et une bonne capacité d’analyse ;
• habilité de communication, de présentation, d’animation de groupes et une bonne capacité de rédaction de rapports ;
• avoir une bonne capacité de prise d’initiative et de créativité dans la recherche de solutions ;
• avoir une facilité de contact et des capacités en matière de communication orale et écrite.

4-DURÉE DE LA MISSION :

• La durée de la mission est de 2 ans renouvelable. 5- DOSSIER DE CANDIDATURE
• Une lettre de motivation ;
• Un curriculum vitae avec trois références au minimum ;
• Une copie certifiée des diplômes ;
• Un extrait du casier judiciaire ;

Les candidat(e)s intéressé(e)s sont priés de transmettre leur dossier de candidature par mail au plus tard le Lundi 10 décembre 2018 à 17 h 00 heures.

Coordonnées du recruteur pour cette offre

Les candidat(e)s intéressé(e)s sont priés de transmettre leur dossier de candidature par mail à l’adresse :
candidatures@cetud.sn
au plus tard le Lundi 10 décembre 2018 à 17 h 00 heures.

VOS CONTRIBUTIONS

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.