Accueil / Article

Adama Sy, mention Bien au Bac: «Je visais plus loin mais je rends quand même grâce à Dieu»

Par MARIEME FATOU DRAME
| 22/09/2020 | Portraits | 0 Commentaires | 644 Vues

A 18 ans, Adama Sy vient d’obtenir son Baccalauréat en série S1 avec la mention Bien et une moyenne de 14. Portrait d’«une petite génie ».

Très effacée, Adama Sy est une fille studieuse, en atteste son riche parcours de l’élémentaire à aujourd’hui où, elle s’est toujours classée première de sa classe. Auréolée de la mention Bien au Bac 2020, elle fait la fierté de Kaolack et de ses parents.

Un parcours sans fautes

Malgré une année scolaire perturbée par la pandémie du Coronavirus, la jeune pépite a su s’en sortir comme toujours parce que Chez Adama « seul le travail paie, il n y a pas de secret ».  Ses talents d’élève brillante étaient déjà décelés dès son jeune âge puisque c’est en classe de CM1, qu’elle a réussi à obtenir son CFEE en participant à l’examen comme candidate libre. Arrivée au Lycée, Adama était toujours devant et ne cessait de glaner les félicitations de ses professeurs. C’est pourquoi au nouveau lycée de Kaolack, la prouesse d’Adama n’a surpris presque personne.

Au Baccalauréat 2020, cette valeur sûre a en effet eu de bonnes notes un peu partout sauf en philo (8/20). 15 en Physique Chimie, 13 en Mathématiques, 15 en Français, Anglais et Esp et 16 en HG, la future étudiante a toujours essayé d’être bonne dans toutes les matières.

Une passion pour le recyclage et la coiffure

 A ses heures perdues, Adama les passe à recycler ses vêtements. « En recyclant je transforme une robe en jupe, un ancien jean en sac… », fait-elle savoir. De plus, elle s’est prise de passion pour la coiffure, son autre dada.  Le reste de son temps, elle se divertit sur les réseaux sociaux.

Fille d’une femme au foyer et d’un enseignant, Adama Sy compte « rendre fière ses parents qui l’ont toujours soutenu ». Elle rêve de devenir ingénieure en informatique. «J’avais fait certains concours comme ceux de l’Esp et de l’Ept, j’espère les réussir ou aller dans les universités publiques au cas où étudier à l’étranger me serait impossible», informe-t-elle.

Réagissant par rapport aux bons résultats obtenus par les filles au Bac de cette année, Adama pense qu’elles sont maintenant conscientes de leurs aptitudes. «C’est le résultat de beaucoup d’années de luttes pour la scolarisation des filles et de leur maintien à l’école. Désormais les filles croient en leur aptitude et leur intelligence et se sentent au même pied que les hommes», conclut-elle.


Adama Sy Mention bien Bac Kaolack Série S1 bachelière nouveau lycée



COMMENTAIRES

Laissez un commentaire



Demande de Bourses à l’École des Hautes Etudes Polytechniques (HEPO) de Dakar S'inscrire maintenant

Demande de Bourses au MAROC