Accueil / Article

Préparation Bac Philo - Des dizaines de sujets de dissertations tirés des annales et des anciennes épreuves

Par BARA DIAW
| 06/12/2017 | | 0 Commentaires | 420 Vues
 Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres ? Toute prise de conscience est-elle libératrice ?   Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?   N'avons-nous de devoirs qu'envers autrui ?  Le langage ne sert-il qu'à communiquer ?  Le juste et l'injuste ne sont-ils que des conventions ?  La perception peut-elle s'éduquer ?  Une connaissance scientifique du vivant est-elle possible ? L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?  Le langage trahit-il la pensée ?  L'État peut-il être juste ?  Sur quoi la légitimité de l'État se fonde-t-elle ?  L'État vise-t-il le bonheur des individus ?  Peut-on concevoir une société sans État ?  L'Etat doit-il reconnaitre des limites à sa puissance ?  e rôle du gouvernement est-il seulement de garantir la liberté ?  Peut-on se fier à l'autorité d'autrui sans tomber dans le préjugé ?  Changer, est-ce devenir quelqu'un d'autre ?  Dois-je tenir compte de ce que font les autres pour orienter ma conduite ?   Autrui est-il mon prochain ?  L'homme est-il naturellement bienveillant à l'égard d'autrui ?  Une action désintéressée est-elle possible ?  La conscience fait-elle de l'homme une exception ?   Que peut-on reprocher à celui qui est inconscient ?  Avons-nous conscience de notre corps ?  La conscience de soi est-elle une connaissance de soi ?   La conscience est elle ce qui définit l'homme ?  L'idée d'inconscient exclut-elle celle de liberté ?  Les apparences sont-elles trompeuses ?   Pourquoi désirer ce qui n'est pas nécessaire ?   Le désir suppose-t-il la connaissance préalable de son objet ?  Est-on fondé à distinguer les bons des mauvais désirs ?  Faut-il libérer ses désirs ou se libérer de ses désirs ?  Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?  Supprimer le naturel, est-ce le but de l'éducation ?  Exister, est-ce profiter de l'instant présent ?  Le temps est-il la limite de l'homme ?   Dans quelle mesure la conscience intime du temps nous permet-elle d'assigner un sens à notre existence ?  L'homme doit-il se résigner à mourir ?  Que nous apprend la mort ?  Exister, est-ce agir ?  Qui est autorisé à me dire tu dois ?  Quel sens la mort donne-t-elle à notre vie ?  Tout a-t-il une raison d'être ?  Un sentiment est-il plus difficile à décrire qu'un objet ?  Plaisir et bonheur  Faites vous plaisir !  Peut-on concilier raison et désir ?  Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?  Nietzsche, Tout ce qu'on appelle amour  Le corps est-il sujet ou objet de ma conscience ?  Le corps soutient-il la relation à autrui ?  Le bonheur n'est-il qu'une question de chance ?  Le bonheur n'est-il pour l'homme qu'un idéal ?  Le désir humain peut-il être satisfait ?  Dans quelle mesure peut-on parler d'une révolution freudienne ?  La conscience de soi peut-elle rendre l'homme malheureux ?  L'hypothèse de l'inconscient fait-elle mieux comprendre la conscience ?  En quoi l'homme fait-il l'espace ?  La conscience peut-elle nous tromper ?  Sans l'autre, je ne suis rien, je n'existe pas, autrui me constitue comme il peut me détruire  Jean-Paul Sartre, L'Etre et le néant, troisième partie, chapitre premier, section IV (le Regard)  Le pouvoir doit-il revenir au peuple ?



COMMENTAIRES

Laissez un commentaire